Voici pourquoi vous devez tout abandonner pour aller vivre dans la nature      

Examiner les résultats :

Les femmes vivant dans des environnements naturels et verdoyants sont moins susceptibles de subir pleinement les effets négatifs de la pollution de l’air, du bruit et des niveaux de stress élevés dans un environnement urbain. Les auteurs de l’étude ont trouvé un autre lien dans l’étude: la santé mentale. L’amélioration de la santé mentale, mesurée par le biais de niveaux de dépression moins élevés, expliquerait près de 30% des bénéfices tirés de la vie dans un environnement plus vert.





 

Peter James, associé de recherche au département d’épidémiologie de la Harvard Chan School, a déclaré: «Nous avons été surpris d’observer une telle corrélation entre une exposition accrue à la verdure et des taux de mortalité plus bas. Nous avons été encore plus surpris de trouver des preuves qu’une grande partie des bénéfices tirés des hauts niveaux de végétation semble être liée à une amélioration de la santé mentale. ”

De nombreux chercheurs pensent que les aspects sociaux de la vie urbaine – augmentation du stress et de l’anxiété – sont davantage à blâmer que des facteurs tels que la pollution atmosphérique et le bruit. Quoi qu’il en soit, il semble que les nombreux avantages de vivre dans la nature pourraient être suffisants pour que certains quittent la vie en ville et déménagent dans un endroit un peu plus vert.

 

 
Loading...
Loading...