Caillots sanguins : Types et facteurs de risque      

La coagulation du sang est un processus nécessaire qui peut empêcher les personnes de perdre trop de sang à la suite d’une blessure, mais un caillot qui se forme dans vos veines ne se dissout pas toujours tout seul, ce qui peut conduire à une situation dangereuse, voire mortelle. Des caillots sanguins se forment pour tenter de réparer les dommages causés à un vaisseau sanguin, sous la forme d’une masse dans le sang ressemblant à un gel, pour arrêter le saignement. Lorsqu’ils se forment de manière inappropriée à l’intérieur d’une artère ou d’une veine, ils peuvent causer des problèmes en raison d’un manque de circulation sanguine.





 

Lorsqu’un caillot se produit dans l’une des principales veines profondes de l’organisme, on parle de thrombose veineuse profonde ou TVP. La TVP est plus courante dans les jambes, mais elle peut également se produire dans les bras, le bassin, les poumons et même le cerveau. Un caillot de sang immobile n’est généralement pas nocif, mais s’il se libère, il peut se déplacer dans les veines jusqu’au cœur et aux poumons où il risque de rester coincé et d’empêcher la circulation sanguine. Un caillot de sang qui se rend aux poumons est appelé une embolie pulmonaire, ce qui est une urgence médicale grave.

Il est extrêmement important de consulter un professionnel de la santé si vous croyez avoir un caillot de sang – mais le seul moyen de savoir quand vous avez besoin d’une aide médicale est de vous renseigner sur les symptômes et les facteurs de risque les plus courants.

Lire la suite dans la page suivante

 
Loading...
Loading...